OVV Deburaux Paris - Déclaration CVV N° 0502014

Importante et rare commode provenant du Palais…

Lot 120
60 000 - 80 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 71 000 €

Importante et rare commode provenant du Palais…

Importante et rare commode provenant du Palais des Tuileries, de forme droite à ressaut, en bois de placage marqueté de quartefeuilles dans des réserves octogonales, ouvrant par cinq tiroirs sur trois rangs, les deux inférieurs sans traverse, les trois en ceinture ornés d’une frise de rinceaux feuillagés en bronze ciselé et doré sur fond teinté vert. Les montants à pans coupés à cannelures simulées, les pieds fuselés octogonaux.

Riche ornementation de bronzes ciselés et dorés tels que guirlandes de laurier, chutes à têtes de bélier, poignées à masque de lion, feuilles d’acanthe, vases enflammés, frise de postes.

Dessus de marbre brèche d’Alep (restauré).

Estampille de François Antoine MONDON, reçu Maître en 1757 (deux fois), et poinçons de la Jurande des Menuisiers Ebénistes, JME (deux fois).

Marques au feu : deux G entrelacés couronnés. L’une sur le dessus, la seconde au dos accompagnée d’une lettre à l’encre « P » avec restes d’une ancienne étiquette.

Epoque Louis XVI (restaurations).

H. 90 - L. 147 - P. 66 cm

Note :

Comme l’a démontré Jean-Jacques GAUTIER, cette marque au double G couronné est aujourd’hui très clairement identifiée comme étant celle apposée au Palais des Tuileries entre 1784 et 1792 sur le mobilier réalisé pour Marie-Antoinette quand elle exprima le désir de bénéficier d’appartements à Paris en 1784 (cf. catalogue de l’exposition « le château de Versailles raconte le Mobilier National », édition Skira/Flammarion 2011, p. 181).



Provenance :

Vente Laurin, Guilloux, Buffetaud, Paris Palais d’Orsay, 10 décembre 1979, lot 81 reproduit en couleurs.



Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue